« Les Cheyennes »: La Véritable Histoire ♪♫

Tout a commencé en 1983 sur un marché de Saverne, une rencontre cruciale dans la suite de cette histoire eût lieu: celle d’un voyageur qui allait devenir le guitariste de notre futur groupe.

Vu sa maîtrise de l’instrument, je fus abasourdi, puis créai le groupe:

« Les Cheyennes ».

Je suis devenu auteur-compositeur, je créai mes propres chansons qui aujourd’hui sont devenues des classiques. Nous avons eût une très belle carrière, gagné beaucoup de concours mais celle-ci se stoppa subitement en 1989, en plein succès lors de l’arrivée de celle qui allait devenir la femme de mon guitariste qui lui demande d’arrêter la musique. Ce membre manquant fut une grande perte car il était le pilier de notre groupe. C’est à cet instant que ma carrière s’immobilisa; je me retrouvai maintenant seul.

J’ai décidé de continuer en solo mais cela s’avérait difficile car dans ce métier, il faut connaître beaucoup de monde et c’est un cercle plutôt fermé. Aujourd’hui, j’ai tourné la page même si je sais que j’aurai pu avoir un bel avenir avec tout le succès que j’ai eu. Depuis plus de 30 ans, je ne regarde plus aucun télé crochet. Je garde mes belles chansons pour moi, restant néanmoins heureux d’avoir vécu une belle époque comme dans les années 50 car je suis conscient de la chance que j’ai eu de réaliser ce rêve enfantin. Je laisse désormais un héritage musical pour mes enfants. Je fus un bon chanteur, c’est un fait…

Si vous visitez ce site, et écoutez mes chansons, je vous souhaite un bon retour en arrière avec mes classiques, en compagnie de mon groupe mythique : « Les Cheyennes ».

Charly Erickson

Seul dans la nuit(solo):

Comme les paroles l’indiquent, j’étais seul et perdu. A ce moment-là, j’avais perdu mon groupe ce qui m’envahit de tristesse.Ce fut le trou noir. J’ai écris cette chanson au bord d’une plage, seul dans la nuit.

La fille du café:

J’ai rencontré une fille qui travaillait dans un restaurant comme serveuse et je suis tombé éperdument amoureux de cette dernière mais les sentiments que j’éprouvais pour elle ne furent pas réciproques.

J’ai pas de chance avec elle:

J’ai écris cette chanson à la suite d’un amour non partagé. Elle n’était pas attirée par ma personne contrairement à moi. Je n’avais effectivement pas de chance avec elle…Du moins, au début. Lorsque j’ai su qu’elle n’éprouvait rien pour moi, j’ai changé ma personnalité ainsi que mon style vestimentaire, ce qui l’a séduite.

Ok, terminé!:

La composition de cette chanson est due à une journée assez particulière. Ce jour-là, j’ai perdu ma copine et mon emploi !

Le Juke-box de Charly Erickson

cadillac1 copieJukeboxe copieFender-Sonic-Blue copie

Share

×

D’autres petites anecdotes d’écriture… 

Viens avec moi, on va danser:

Nous étions un groupe d’amis qui aimaient danser le Rock’n’Roll. Tous les samedis soirs, nous allions dans des boîtes de nuit et profitions de cette belle époque qui s’offrait à nous.

 

J’ai pas de chance avec elle:

J’ai écrit cette chanson à la suite d’un amour non partagé. Elle n’était pas attirée par ma personne contrairement à moi. Je n’avais effectivement pas de chance avec elle…Du moins, au début. Lorsque j’ai su qu’elle n’éprouvait rien pour moi, j’ai changé ma personnalité ainsi que mon style vestimentaire, ce qui l’a séduite. 

 

Cadillac:

C’est l’histoire de la voiture de mes rêves que je n’ai jamais pu avoir. Ce rêve américain n’a donc jamais été réalisé même à ce jour.

 

J’ai pleuré:

Cette chanson a été composée en 1983 en raison d’une histoire de cœur, une fois de plus.

 

Je suis fou:

A cette époque de ma vie, j’avais du succès auprès de la gente féminine, ce qui m’a rendu en quelques sortes «fou» d’où la composition de cette chanson…

Vous pouvez me contacter par mail en cliquant ici : Charly Erickson
ou par téléphone : 06 12 31 06 25